Accueil

Add to Google

Installer la toolbar
Toolbar


Mettre ce site en favoris
En favoris !


Règles de conjugaison 1er groupe
Les règles du
1er groupe


Règles de conjugaison 2ème groupe
Les règles du
2ème groupe


Règles de conjugaison 3ème groupe
Les règles du
3ème groupe


Jeux de conjugaison
Jeux


Les widgets pour webmasters
Webmasters


Contact
Contact



Le 3ème groupe

Alors que les deux premières conjugaisons sont appelés conjugaisons vivantes (parce que le français s'enrichit sans cesse de nouveaux verbes appartenant à l'un ou l'autre de ces deux groupes), la troisième conjugaison au contraire, est appelée conjugaison morte , parce que constituée d'un groupe de verbes ne se renouvelant pas.

Sommaire

Généralités

Dans la troisième conjugaison, le radical est rarement régulier, il est parfois même instable au cours d'un même temps. Tous les verbes de ce groupe sont donc plus ou moins irréguliers, mais les deux auxiliaires, être et avoir, ainsi que les verbes aller, dire, faire, pouvoir, savoir, valoir, vouloir, doivent être considérés comme complètement irréguliers .

Si l'on fait abstraction du verbe aller, on remarque que le troisième groupe connaît trois sortes de terminaisons possibles à l'infinitif : -ir , -oir et -re :

Verbes terminés par « -ir »

Les verbes terminés par -ir sont bien sûr ceux ne se terminant pas par -issant au participe présent

Acquérir, bouillir, courir, cueillir, dormir, faillir, fuir, mentir, mourir, ouvrir, partir, sortir, tressaillir, venir, etc.

Verbes terminés par « -oir »

Les verbes terminés par -oir sont moins nombreux que ceux terminés par -ir :

Asseoir ou assoir, avoir, devoir, émouvoir, falloir, pleuvoir, pouvoir, recevoir, savoir, valoir, voir, vouloir etc.

Verbes terminés par « -re »

Les verbes terminés par -re sont très nombreux et se divisent en plusieurs sous-familles :

  • Verbes terminés par -endre :
Apprendre, comprendre, entendre, fendre , prendre , rendre , suspendre, tendre, etc.
  • Verbes terminés par -soudre :
Absoudre, dissoudre, résoudre, etc.
  • Verbes terminés par -oudre :
Coudre, moudre, recoudre, etc.
  • Verbes terminés par -indre ( -aindre , -eindre ou -oindre ) :
Atteindre, ceindre, contraindre , craindre , feindre, joindre, peindre, plaindre, poindre, teindre, etc.
  • Verbes terminés par -ttre ( -attre ou -ettre ) :
Admettre , battre , combattre, débattre, émettre , mettre , omettre, permettre, promettre, transmettre, etc.
  • Verbes terminés par -aître ou -aitre :
Apparaître ou apparaitre, connaître ou connaitre, disparaître ou disparaitre, naître ou naitre, paître ou paitre, paraître ou paraitre, etc.
  • Verbes terminés par -oître ou -oitre :
Accroître ou accroitre , croître ou croitre, décroître ou décroitre, etc
  • Verbes terminés par -aire :
Braire, déplaire, distraire, extraire, faire, plaire, soustraire, taire, traire, etc.
  • Verbes terminés par -oire :
Accroire, boire, croire, mécroire, etc.
  • Verbes terminés par -uire :
Conduire, construire, cuire, déduire, détruire, enduire, induire, instruire, luire, nuire, etc.
  • Verbes terminés par -ire :
Contredire, dire, écrire, élire, frire, inscrire, interdire, lire, maudire, prédire, rire, suffire, etc.
  • Verbes terminés par -ure :
Conclure , exclure, inclure, etc.
  • Verbes divers terminés par -re :
Éclore, être, rompre, suivre, vaincre, vivre, etc.

Remarque au sujet de la modification du radical : les verbes terminés en -indre ou -soudre ne gardent le -d qu'au futur et au conditionnel :

Je peins ; je peignais ; je peignis ; je pein d rai ; je pein d rais ; (que) je peigne ; (que) je peignisse ; peins ; peignant ; peint... Il se dissout ; il se dissou d rait...

Caractéristiques des temps

Indicatif présent

Le radical du présent de l'indicatif n'est pas toujours régulier, ni même toujours stable pour un même verbe :

Verbe boi re : je boi s, tu boi s, il boi t, nous buv ons, vous buv ez, ils boiv ent.

Modifications du radical

  • Les verbes en -dre (autres que ceux terminés en -indre ou -soudre ), ainsi que rompre et vaincre, conservent la consonne finale du radical de l'infinitif ( c, d ou p ) :
Je descen d s ; nous descen d ons… Je rom p s ; vous rom p ez… Je vain c s ; tu vain c s ; il vain c
  • Les verbes en -ttre (battre, mettre et les verbes de leur famille) conservent le t , mais simplifié, aux trois premières personnes :
Je me t s ; tu me t s ; il me t ; nous me tt ons ; vous me tt ez ; ils me tt ent...
  • Dans la plupart des autres verbes, la consonne finale du radical de l'infinitif disparaît aux trois personnes du singulier (devant les terminaisons s et t ) :
Je mens ; tu mens ; il ment… Je vis… Je bous… Je dors… Je reçois…

Terminaisons

Le présent de l'indicatif connaît deux séries de terminaisons selon que la première personne du singulier est ou non terminée en -e .

Les verbes assaillir, couvrir, cueillir, défaillir, offrir, ouvrir, souffrir, tressaillir , ainsi que ceux de leur famille, ont les mêmes terminaisons que les verbes du 1er groupe : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent :

J'ouvr e , tu ouvr es , il ouvr e , nous ouvr ons , vous ouvr ez , ils ouvr ent .

Tous les autres verbes du troisième groupe ont en principe les terminaisons suivantes :

  • Les deux premières personnes du singulier ont pour terminaison régulière -s , sauf le verbe avoir . Par ailleurs, les verbes pouvoir, valoir (ainsi que les verbes de sa famille) et vouloir, qui remplacent le -s par un -x . Dans le registre soutenu, la 1re personne du verbe pouvoir peut être remplacée par puis :
J'a i , tu a s . Je vau x , tu vau x . Je veu x , tu veu x . Je peu x (je puis ), tu peu x .
  • La 3e personne du singulier a pour terminaison régulière -t , sauf pour :
- Les verbes avoir et aller :
Il a ; il v a ...
- Les verbes en -dre qui conservent le -d de leur radical, et qui par conséquent, ne prennent pas de -t (dans ce cas, le -d vaut pour le -t , en quelque sorte) :
Je joins et je descen d s; tu joins et tu descen d s; il joint et il descen d
- Les verbes vaincre et convaincre , qui ne prennent pas de -t :
Je vaincs, tu vaincs, il vainc , nous vainquons, vous vainquez, ils vainquent.
  • La 1re personne du pluriel a pour terminaison régulière -ons , sauf pour le verbe être :
Nous val ons , nous fais ons , nous all ons , nous av ons , nous sommes
  • La 2e personne du pluriel a pour terminaison régulière -ez , sauf pour les verbes être, dire, redire, faire (et les verbes de sa famille) qui ont leur terminaison en -tes :
Vous ê tes , vous di tes , vous redi tes , vous fai tes , vous refai tes
  • La 3e personne du pluriel a pour terminaison régulière -ent , sauf pour les verbes avoir, être, aller, faire (et les verbes de sa famille), qui ont leur terminaison en -ont :
Ils ont , ils s ont , ils v ont , ils f ont , ils ref ont , ils déf ont

Indicatif imparfait

  • Les terminaisons de l'indicatif imparfait sont toujours les suivantes : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient :
Je sort ais , tu sort ais , il sort ait , nous sort ions , vous sort iez , ils sort aient .
  • Le radical n'est pas toujours régulier, mais il est toujours stable pour un même verbe. Il est dérivé de celui de la première personne du pluriel de l'indicatif présent (sauf pour le verbe être) :
Verbe dire, indicatif présent : je dis, tu dis, il dit, nous dis ons, vous dites, ils disent.
Verbe dire, indicatif imparfait : je dis ais, tu dis ais, il dis ais, nous dis ions, vous dis iez, ils dis aient.
Verbe être, indicatif présent : je suis, tu es, il est, nous sommes, vous êtes, ils sont.
Verbe être, indicatif imparfait : j' ét ais, tu ét ais, il ét ait, nous ét ions, vous ét iez, ils ét aient.

Passé simple

Le radical du passé simple est toujours stable pour un même verbe. Au passé simple il existe quatre séries de terminaisons, en -a , en -i , en -u ou en -in :

  • Les terminaisons en -a concernent le seul verbe aller. Ce sont les mêmes que pour les verbes du 1er groupe : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent :
J'all ai , tu all as , il all a , nous all âmes , vous all âtes , ils all èrent .
  • Les terminaisons en -i concernent la plupart des verbes terminés en -ir et en -re : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent .
Je descend is , tu descend is , il descend it , nous descend îmes , vous descend îtes , ils descend irent .
  • Les terminaisons en -u concernent un certain nombre de verbes (courir, mourir, boire, avoir, émouvoir, être, lire, moudre, pouvoir, taire, vivre, etc.) : -us, -us, -ut, -ûmes, -ûtes, -urent .
Je cour us , tu cour us , il cour ut , nous cour ûmes , vous cour ûtes , ils cour urent .
  • Plus rares, les terminaisons en -in concernent essentiellement les verbes tenir , venir et les verbes de leurs familles : -ins, -ins, -int, -înmes, -întes, -inrent :
Je t ins , tu t ins , il t int , nous t înmes , vous t întes , ils t inrent .

Futur

Au futur, à l'instar des deux premiers groupes, c'est l'infinitif présent complet qui sert de radical, et les terminaisons sont les suivantes : -ai, -as, -a, -ons, -ez, -ont .

Je partir ai , tu partir as , il partir a , nous partir ons , vous partir ez , ils partir ont

Certains radicaux sont toutefois transformés :

  • Le radical du futur des verbes terminés en -re est amputé de la lettre e de l'infinitif :
Je descendr ai ; je prendr ai ; je répandr ai ; je boir ai…
  • Le radical du futur des verbes acquérir, courir, mourir, pouvoir, voir, et des verbes de leurs familles, prend deux r :
J' acquerr ai ; je courr ai ; je mourr ai ; je pourr ai ; je verr ai…
  • Le radical du futur du verbe cueillir (ainsi que les verbes de sa famille) est cueiller- :
Tu cueiller as, nous accueiller ons, ils recueiller aient…
  • Le radical de certains verbes est totalement différent de leur infinitif, mais il reste toujours stable pour un même verbe :
Aller : j' ir ai… Avoir : j' aur ai… Etre : je ser ai…

Conditionnel

Les terminaisons du conditionnel sont les suivantes : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient .

Je partir ais ; tu partir ais , il partir ait , nous partir ions , vous partir iez , ils partir aient

Le radical du conditionnel est toujours le même que celui du futur. Si ce dernier est irrégulier, celui du conditionnel le sera aussi, mais il reste stable :

Je boir ai / je boir ais ; tu pourr as / tu pourr ais ; il cueiller a / il cueiller ait ; nous ir ons /nous ir ions…

Subjonctif présent

  • Le radical du subjonctif présent est généralement dérivé de celui de la troisième personne du pluriel de l'indicatif présent. Il est donc normalement stable (sauf pour les verbes aller, avoir, être, faire, falloir, pouvoir, savoir, traire, valoir et vouloir , qui ont un radical irrégulier) :
Verbe suivre, indicatif présent : je suis, tu suis, il suit, nous suivons, vous suivez, ils suiv ent.
Verbe suivre, subjonctif présent : (que) je suiv e, tu suiv es, il suiv e, nous suiv ions, vous suiv iez, ils suiv ent.
Verbe vouloir, indicatif présent : je veux, tu veux, il veut, nous voulons, vous voulez, ils veulent.
Verbe vouloir, subjonctif présent : (que) je veuill e, tu veuill es, il veuill e, nous voul ions, vous voul iez, ils veuill ent.
Toutefois, lorsqu'à l'indicatif présent, le radical des deux premières personnes du pluriel diffère de celui des quatre autres personnes, le radical de la première personne du pluriel de l'indicatif présent est alors utilisé comme radical des deux premières personnes du pluriel du subjonctif présent :
Verbe devoir, indicatif présent : je dois, tu dois, il doit, nous dev ons, vous devez, ils doiv ent.
Verbe devoir, subjonctif présent : (que) je doiv e, tu doiv es, il doiv e, nous dev ions, vous dev iez, ils doiv ent.
  • Les terminaisons sont les suivantes (sauf pour les verbes avoir et être) : -e, -es, -e, -ions, -iez, -ent .
(Il faut) que je sort e , que tu sort es , qu'il sort e , que nous sort ions , que vous sort iez , qu'ils sort ent .
Remarquons qu'en ce qui concerne les verbes en -e du troisième groupe (cueillir, ouvrir, tressaillir, etc.), seules les deux premières personnes du pluriel diffèrent entre le présent de l'indicatif et le présent du subjonctif :
Je souffre / il faut que je souffre ; tu souffres / il faut que tu souffres ; il souffre / il faut qu'il souffre ; nous souffrons / il faut que nous souffr i ons ; vous souffrez / il faut que vous souffr i ez ; ils souffrent / il faut qu'ils souffrent.

Subjonctif imparfait

Le radical du subjonctif imparfait correspond toujours à la deuxième personne du singulier du passé simple (sauf à la troisième du singulier où le s est remplacé par un accent circonflexe sur la voyelle qui précède). Ce radical est donc stable pour un même verbe. La terminaison dépend de l'une des quatre séries du passé simple et il n'existe aucune exception : -se, -ses, -t, -sions, -siez, -sent :

  • Subjonctif imparfait en -a (pour le seul verbe aller) :
(Il fallait) que j'allas se , que tu allas ses , qu'il allâ t , que nous allas sions , que vous allas siez , qu'ils allas sent .
  • Subjonctif imparfait en -i :
(Il fallait) que je pris se , que tu pris ses , qu'il prî t , que nous pris sions , que vous pris siez , qu'ils pris sent .
  • Subjonctif imparfait en -u :
(Il fallait) que je pus se , que tu pus ses , qu'il pû t , que nous pus sions , que vous pus siez , qu'ils pus sent .
  • Subjonctif imparfait en -in :
(Il fallait) que je vins se , que tu vins ses , qu'il vîn t , que nous vins sions , que vous vins siez , qu'ils vins sent .

Impératif

L'impératif présent étant le plus souvent calqué sur l'indicatif présent, son radical n'est pas toujours régulier ni toujours stable pour un même verbe :

Verbe boi re : Boi s, buv ons, buv ez

Toutefois, l'impératif des verbes avoir et être est construit sur le subjonctif présent, et celui des verbes savoir et vouloir est irrégulier :

Aie, ayons, ayez. Sois, soyons, soyez. Sache, sachons, sachez. Veuille, veuillons, veuillez.
  • Souvenons-nous que la 2e personne du singulier des verbes terminés en -e ou en -a à l'impératif, ne prend pas de s . Il s'agit essentiellement des verbes suivants : assaillir, couvrir , cueillir , défaillir, offrir , ouvrir , souffrir , tressaillir, les verbes de leurs familles, ainsi que les verbes aller, avoir, savoir et vouloir :
Cueill e ; ouvr e ; v a ; ai e ; sach e ; veuill e ...
  • Rappelons cependant, que pour des raisons purement euphoniques, cet s réapparaît si l'un des deux pronoms personnels neutres, en ou y , suit immédiatement cet impératif :
Cueille s -en ; va s -y...

Participe présent et gérondif

  • La terminaison du participe présent et du gérondif (rappelons que ces deux modes sont invariables) est toujours -ant :
Aller : (en) all ant . Vouloir : (en) voul ant . Cueillir : (en) cueill ant . Venir : (en) ven ant . Descendre : (en) descend ant . Pondre : (en) pond ant ...
  • Le radical de ces deux modes est généralement dérivé de celui de la première personne du pluriel de l'indicatif présent (sauf pour les verbes avoir, être et savoir) :
Nous pren ons ; (en) pren ant. Nous voy ons ; (en) voy ant. Nous dev ons ; (en) dev ant.
Nous av ons ; (en) ay ant. Nous sommes ; (en) ét ant. Nous sav ons ; (en) sach ant.

Participe passé

Différentes familles

Au masculin singulier, un participe passé peut se terminer par é, i, u, s ou t , selon la famille à laquelle il appartient.

  • Participes passés terminés en é . Ce sont ceux des seuls verbes aller, être et naître ou naitre :
All é ; ét é ; n é .
  • Participes passés terminés en i . Ce sont ceux des verbes rire, suivre, luire, suffire et nuire , plus ceux de certains verbes terminés en -ir (sauf courir, couvrir, férir, mourir, offrir, ouvrir, quérir, souffrir, tenir, venir, vêtir , ainsi que les verbes de leurs familles) :
Part i ; sour i ; sort i ; suiv i ; suff i ; lu i ; nu i ; r i
  • Participes passés terminés en u . Ce sont ceux des verbes en -oir (sauf asseoir et sa famille) ; de quelques verbes en -ir ( courir, férir, tenir, venir, vêtir , ainsi que les verbes de leurs familles) ; et de la plupart des verbes en -re (sauf absoudre, clore, dissoudre, éclore, inclure, mettre, prendre , et les verbes de leurs familles) :
P u ; voul u ; v u … B u ; descend u ; tord u … Cour u ; ten u ; ven u ; vêt u
  • Participes passés terminés en s ( -is, -os ou -us ). Ce sont ceux des verbes absoudre, acquérir, asseoir ou assoir, circoncire, clore, conquérir, dissoudre, enquérir, inclure, mettre, occire, prendre, ainsi que les verbes de leurs familles :
Acqu is ; conqu is ; enqu is ; requ is ; circonc is ; m is ; occ is ; pr is ; s is … Cl os … Abso us ; disso us ; incl us
  • Participes passés terminés en t ( -ait, -int, -it, -ort, -ert …). Ce sont ceux :
- De quelques verbes terminés en -ir ( couvrir, offrir , mourir, ouvrir, souffrir ) :
Couv ert ; off ert ; m ort ; ouv ert ; souff ert .
- Des verbes en terminés -indre et en -uire (sauf luire et nuire) :
Cra int ; jo int ; pe int … Bru it ; cu it ...
- De quelques autres verbes en -re (confire, dire, écrire, frire, faire, traire) :
Conf it ; d it ; écr it ; fr it ; f ait ; tr ait .

Flexions

Tout comme dans les deux premiers groupes, la terminaison du participe passé est susceptible de fléchir conformément aux règles d'accord de l'adjectif qualificatif : à partir de la forme du masculin singulier, on obtient le féminin singulier en ajoutant un -e , le masculin pluriel en ajoutant un -s , et le féminin pluriel en ajoutant -es :

Verbe ouvrir ; au singulier : ouvert, ouvert e ; au pluriel : ouvert s , ouvert es .
Verbe tordre ; au singulier : tordu, tordu e ; au pluriel : tordu s , tordu es .
  • Les participes passés absous, dissous et résous (qui est plus rare), font normalement au féminin : absoute, dissoute et résoute (inusité). Il s'agit de la seule véritable anomalie parmi les participes passés. Quant à résous , il bénéficie d'un autre participe passé, régulier celui-là : résolu .
  • On notera également l'accent circonflexe du participe passé des verbes croître et croitre (quel que soit le genre et le nombre) et devoir (seulement au masculin singulier), ceci, afin d'éviter toute confusion avec, d'une part le participe passé du verbe croire , d'autre part l'article contracté du :
Croire : cr u , cr ue , cr us , cr ues . Croître : cr û , cr ûe , cr ûs , cr ûes . Devoir : d û , d ue , d us , d ues .
  • Enfin, certains participes passés sont absolument invariables (notamment, ceux des verbes intransitifs ou transitifs indirects, conjugués avec l'auxiliaire avoir ) :
Dormi ; été ; fallu ; neigé ; nui ; plu ; pu ; ri ; suffi...